CARNET D ENTRETIEN

5 conseils indispensables pour prendre soin de son terrarium

Comment entretenir son terrarium fermé ?

5 conseils indispensables à connaitre pour entretenir son terrarium tropical ou ferméComment entretenir un terrarium fermé ?

Comment entretenir son Terrarium fermé ?

Rassurez-vous, quelques gestes simples suffiront à maintenir votre Terrarium en bonne santé. Tout va se jouer dans les premières semaine de sa vie.

1. Trouver le bon équilibre pour votre Terrarium : “La Recherche de l’équilibre”

Tout juste né et arrivé chez vous, votre Terrarium va avoir besoin de vous pour trouver ses repères et se réguler. Une fois cette phase passée, vous n’aurez quasiment plus rien à faire !

Pendant ces deux premières semaines de vie, observez-le attentivement . De la condensation devrait se former sur les parois de votre bocal en verre. Ce phénomène est tout à fait normal et montre que votre écosystème vit. L’enjeu va être de trouver le bon niveau d’humidité pour permettre ensuite à votre Terrarium de vivre en toute autonomie. Si la condensation est trop importante ou que de l’eau ruisselle sur les parois, ouvrez votre terrarium pendant 24H afin de permettre l’évaporation du surplus d’humidité puis refermez-le. Si le phénomène réapparaît, répétez l’opération jusqu’à obtenir un niveau de condensation raisonnable. La condensation doit exister mais elle ne doit pas vous empêcher de contempler votre création. Si au contraire, vous n’observez pas de condensation, c’est que votre terrarium manque d’humidité. Rajoutez un tout petit peu d’eau (le fond d’un verre suffit) et refermez votre terrarium.  Attention, il est important de procéder par étapes. Il vaut mieux rajouter de l’eau que trop en mettre et noyer votre terrarium. Cette étape de « Recherche d’équilibre » est la plus sensible et doit être répétée dès que quelque chose vient perturber cet écosystème fermé (taille, arrosage…)Une fois cette phase terminée, votre Terrarium n’a quasiment plus besoin de vous.

2. Où placez votre Terrarium fermé ?

Votre Terrarium doit être placé dans un endroit lumineux SANS lumière directe ce qui risquerait de provoquer une surchauffe du bocal et infligerait des brûlures aux feuilles. En été, éloignez votre Terrarium des fenêtres. En hiver, rapprochez-le sans toutefois l’exposer aux rayons du soleil.

3.Quelle température ambiante pour son Terrarium ?

Votre terrarium fermé contient des plantes tropicales aimant la chaleur et l’humidité. Tout l’enjeu va être de recréer ce climat tropical dans votre bocal. Placez votre Terrarium dans une pièce dont la température ambiante se situe entre 16 et 25°C. En cas de forte chaleur l’été, une plus grande condensation devrait se former sur les parois de votre bocal. Si la phase de “recherche d’équilibre” est terminée, surtout n’ouvrez pas votre bocal pour conserver cet humidité au sein de l’écosystème. Tout devrait rentrer dans l’ordre dès que les températures diminueront.

4. Quand et Comment arroser son Terrarium fermé ?

Une fois la “Recherche d’équilibre” passée, votre Terrarium devient un écosystème autonome qui ne demande que très peu d’arrosage : 2 fois par an devraient largement suffire. Attention l’excès d’humidité est le principal ennemi de votre Terrarium. Observez-le pour savoir quand l’arroser : Une condensation en baisse, une mousse qui jaunit voire blanchit, une terre qui s’éclaircit sont autant de signes de manque d’eau. Pour arroser votre Terrarium, procédez par étapes : Il vaut mieux répéter l’opération plutôt que de prendre le risque de noyer votre Terrarium. Cela peut surprendre, mais un petit fond de verre suffit. Après chaque arrosage, veillez à remettre en place la phase de “Recherche d’équilibre”.

5. Comment entretenir son Terrarium fermé ?

2 gestes simples : Le nettoyage et le taillage.

Veillez à nettoyer régulièrement votre terrarium en enlevant les feuilles mortes ou sèches de votre bocal.

Veillez à ce que les feuilles de vos plantes ne touchent pas les parois de votre Terrarium. Cela pourrait les dessécher ou à l’inverse les faire pourrir. Taillez les branches trop grandes et refermez bien le bocal pour favoriser une bonne cicatrisation de vos plantes.

 

Voilà, vous savez dorénavant tout pour entretenir au mieux votre Terrarium. Si, en lisant ces quelques lignes, vous découvrez l’univers des terrarium fermés et que vous avez envie de confectionner le votre en vous faisant guider, n’hésitez pas à vous inscrire à l’un de nos ateliers.

Si vous n’habitez pas la région parisienne et que vous ne pouvez pas participer à nos ateliers, découvrez nos kits terrarium et lancez-vous ! Tout est compris et vous aurez même accès à une vidéo pas à pas pour que nous puissions vous guider. La confection d’un terrarium tropical est simple et accessible à tous. Prenez une grande bouffée d’oxygène depuis votre salon !